otros idiomas

27.Mar.2013 / 07:46 pm / Haga un comentario

Argimiro Gabaldón

Ne permets pas que ta douleur se cache
Fais-la sortir nue
Fais-la combattre, brandir le fusil et la grenade, encourager la marche,
Fais-la éclater dans un cri, rire dans l’assaut, et chanter dans l’embuscade.
Ton affliction et mon affliction, et celle de tout le monde, est une seule affliction militante armée,
C’est le feu qui brûle à l’aube, la révolution qui avance débordée vers le miracle des chaînes brisées.
Et l’énorme souffrance deviendra joie,
Un monde différent émergera du feu,
Les larmes s’arrêteront, et le sang assassiné ne coulera plus
Le rire sera répandu
Et les enfants, purs comme des oiseaux en vol, rempliront les parcs avec leurs cris
Et nous serons là, bien sûr que nous-y serons!
Comme une flamme éternellement brûlante
Nous sommes la vie et la joie
Dans une grande bataille contre la tristesse et la mort
Nous vaincrons camarades!
Unis nous vaincrons!

 

Hacer un comentario.




Los comentarios expresados en esta página sólo representan la opinión de las personas que los emiten. Este sitio no se hace responsable por los mismos y se reserva el derecho de publicación.

Aquellos comentarios que sean denigrantes, ofensivos, difamatorios, que estén fuera de contexto y/o que atenten contra la dignidad de una persona o grupo social, este sitio se reservará el derecho de su publicación. Recuerde ser breve y conciso en sus planteamientos.